Vous etes ici

Pôle Image-Son MMSH

S'abonner à flux Pôle Image-Son MMSH
Pratiques du numérique en SHS
Mis à jour : il y a 13 heures 11 min

Nuit de la Radio 2017

mer, 28/06/2017 - 3:33pm
Une expérience d’écoute collective au MuCEM


Depuis 2001, les auteurs de la commission des œuvres sonores de la Société civile des auteurs multimédia – Scam proposent une expérience d’écoute collective, organisée conjointement avec l’Ina et Radio France.

Pour la deuxième fois au MuCEM, casque sur les oreilles et au coucher du soleil, une sélection d’archives radiophoniques de l’Ina vous est proposée1. Cette année, l’immersion collective se fera en relation avec la thématique Liberté(s)2.

Une occasion unique, pour les étudiants notamment, de découvrir ces « pépites » de l’histoire de la radio, dans un cadre agréable et une ambiance conviviale.

 

Informations pratiques

Samedi 15 juillet 2017
Entrée libre et gratuite
MuCEM, fort Saint-Jean dans la cour de la Commande
Accès : entrée « Quai du port », entrée basse fort Saint-Jean
201, quai du Port (10min à pied du métro Vieux-Port)
Accessible aux personnes à mobilité réduite.

Immersion sonore débute à partir de 21h
Durée de l’écoute : 1h30
Des casques sont prêtés sous présentation obligatoire de la carte d’identité.

Crédits photographiques :
– A la une : Photo d’une famille américaine dans les années 1920 à l’écoute d’une radio à cristal, publicité 1922 pour Eisemann radios, 1922, libre de droits.
– Visuel La Nuit de la Radio, design by legoffetgabarra.fr (© Mellimage / Shutterstock, © James Wheeler / Shutterstock).
17e Nuit de la Radio, Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée – MuCEM, tous droits réservés, pas d’information sur le photographe ni sur les droits d’usages.
  1. La Nuit de la Radio est organisée dans le cadre du Festival International de Cinéma – FIDMarseille qui aura lieu entre le 11 et le 17 juillet.
  2. Programme proposé par Carole Pither.

Quand l’historien se raconte… : table-ronde à l’IHTP

lun, 29/05/2017 - 9:28am

Quand l’historien.ne se raconte :
récits de soi, récits d’HDR
vendredi 2 juin 2017 – 14h/17h30 – IHTP
Programme Histinéraires
« La fabrique de l’histoire telle qu’elle se raconte »

Le programme « La fabrique de l’histoire telle qu’elle se raconte », de son acronyme HISTINÉRAIRES, étudie les Mémoires de synthèse des activités scientifiques des habilitations à diriger des recherches soutenues en histoire depuis le début des années 1990 jusqu’à 2010. Ce corpus inexploité, distinct du « travail inédit » souvent objet de publication et du recueil d’articles, constitue un gisement d’informations sur la communauté historienne contemporaine. L’objectif est de nourrir une véritable sociologie de la profession et une étude de l’historiographie et de ses évolutions non plus fondée sur les écrits de quelques chefs de file mais ancrée dans la masse des parcours de recherche d’une génération d’historiens.

La première étape pour constituer le corpus a été de réunir les mémoires eux mêmes. Plus de quatre cents ont été d’ores et déjà déposés et font l’objet d’une analyse spécifique à travers un logiciel d’analyse du discours développé pour le programme. Des conférences ont également été organisées dès le début du projet qui présentent le parcours d’un.e historien.ne ou d’un.e chercheur.e dont le domaine n’est pas éloigné (géographe, archéologue, historien de l’art, anthropologue), Enfin, une autre partie du projet a consisté à réaliser des entretiens enregistrés avec des historiens, sur leur parcours et leur rapport à l’écriture du mémoire. Toutes ces voix, qui racontent comment on devient historien.ne, sont archivées et les notices documentaires sont accessibles sur la base de données de la phonothèque de la MMSH.

La table ronde du 2 juin, Quand l’historien.ne se raconte : récits de soi, récits d’HDR, est l’occasion de revenir sur l’expérience de l’entretien et du récit du parcours d’historien. L’objectif est de confronter l’historien/l’historienne tel qu’il.elle se raconte en direct et a posteriori par rapport à l’exercice écrit qu’il.elle a rendu dans le cadre de son habilitation. Quatre historiens seront autour de la table pour discuter avec leurs « enquêteurs », Anne-Marie Granet et Véronique Ginouvès : Randi De Guilhem (TELEMME), Florence Descamps (EPHE), Patrick Garcia (Université de Cergy-Pontoise / IHTP), Nicolas Mathieu (LUHCIE).

Ouverts à tou.te.s

Horaires : 14h-17h30

Lieu : IHTP – 59/61 rue Pouchet, Paris

 

Crédits photographiques de l’image à la une : Retiring a locomotive driver wheel in the Atchison, Topeka, and Santa Fe railway locomotive shops, 1939, photographie de Delano, Jack, archives de la bibliothèque du Congrès, pas de restrictions de droit connues.