Vous etes ici

Filmer les SHS

Activités de l'ISH dans le domaine de l'image animée

Riskinter, ouvrir la cuisine audiovisuelle

A Saint-Etienne, dans le cadre de la 10e  Biennale internationale du Design sur les mutations du travail, le Centre Max Weber présentait 9 dispositifs autour de cette thématique (In situ. Faire voir et faire parler les métamorphoses du travail).

Autour du projet Riskinter, l'équipe a abordé la recherche avec une invitation à rentrer dans la cuisine de la réalisation audiovisuelle. Après une présentation scientifique du projet sur les risques industriels et sur la collaboration entre sciences de l'ingénieur et sciences sociales, l'intervention a permis d'aborder la valorisation de cette recherche par l’image animée. Comment le projet est venu vers ce média ? Comment chercheur et réalisateur collaborent ? Avec quelle méthodologie et sur quels outils ? Les discussions ont été riches notamment sur le travail de corpus vidéo et sur les questions d'indexations des rushs.

> Flyer de l'événément

Approches des archives audiovisuelles

Le consortium Archives des Mondes Contemporains Inventaires et Documents numériques (ArcMC) arrive au terme de sa première labellisation à la fin de l’année 2016. La journée de restitution du 14 Septembre 2016 fut l’occasion de présenter les différentes réalisations en terme de corpus numérique en ligne et de méthodologie.

L’ISH a participé à cette journée, son pôle Image Animée était présent à la table ronde sur les « Approches des archives audiovisuelles ». Il a partagé son expérience avec les corpus audiovisuels qu’il produit depuis plusieurs années et sa méthodologie et ses réflexions actuelles autour de l’archivage pérenne des contenus scientifiques audiovisuels qu’il rassemble aujourd’hui dont 230 heures sont actuellement en ligne sur son portail de diffusion 25images/shs.

Visibilité des travaux de recherche en SHS

L'INSHS (Institut des sciences humaines et sociales) du CNRS organisait le 7 décembre 2016 une Journée d'étude - Professionnels de la BAP D (Sciences humaines et sociales) et BAP F (Documentation, Culture, Communication, Edition, Tice). La journée s'est intéressée aux rôles des professionnels de l’IST pour offrir une meilleure visibilité aux travaux des acteurs de la recherche en SHS. L'objectif de cette journée est d'offrir aux participants une meilleure connaissance des projets menés dans les laboratoires de l'InSHS dans le domaine de l'information scientifique et technique. Elle a également pour but de favoriser les échanges et de provoquer des synergies entre professionnels travaillant dans des domaines proches.

Le Pôle Image Animée de l'ISH est intervenu pour présenter la vidéothèque 25images/shs (historique de la plateforme, contenu du site web et perspectives).

>> Webcast de l'intervention : la vidéothèque 25images/shs, un outil de diffusion et de valorisation de la recherche SHS
>> Webcast de la journée
Captation : Cellule Webcast (Centre de Calcul IN2P3/CNRS)

Initiation à la vidéo adaptée à la recherche

En juin 2016, le Pôle Image Animée de l'ISH a organisé une formation sur les premiers pas et la prise en main des outils vidéo destinée aux chercheurs, enseignants-chercheurs et doctorants en SHS. Rien ne vaut la pratique pour se familiariser avec la technique audiovisuelle. Cette formation a permis de découvrir les moyens d’analyser/restituer/communiquer/valoriser avec l’image animée autour d’une thématique de recherche.
Des laboratoires associées à l’ISH, notamment TRIANGLE, DDL et du CMW étaient présents. Les différentes étapes d'une réalisation vidéo ont été examinées, comme les pièges à éviter et les bonnes pratiques pour réaliser une bonne image vidéo et un son correct. Avec un exercice de tournage, les notions de montage ont enfin été approchées avec le logiciel Final Cut Pro.

100e projet sur 25images/shs

Coordonné par l’Institut des Sciences de l’Homme, le portail de diffusion 25images/shs vient de mettre en ligne son 100e projet vidéo.

25images/shs est dédié aux sciences humaines et sociales : il met à la disposition de tous l’intégralité des productions filmiques de l'Institut des Sciences de l’Homme (ISH) et un ensemble de contenus scientifiques et de fonds vidéos issus de ses laboratoires associés.

Ce site présente donc désormais 100 projets et 520 vidéos, soit plus de 226 heures de contenus audiovisuels. Ces projets peuvent prendre plusieurs formes : documentaires scientifiques, reportages, entretiens de chercheurs ou de citoyens dans le cadre de recherches, présentation de laboratoires (« clips labo »), événements scientifiques captés (conférences, colloques). 25images/shs présente ainsi le résultat de recherches en sociologie, économie,  linguistique, histoire, géographie, psychologie, etc.

Créée en 2007, et rénovée il y a deux ans, cette vidéothèque propose d’une part aux internautes une navigation riche sur de nombreux sujets liés à l’Homme et à la société, et d’autre part à la communauté scientifique un service efficace de diffusion et de valorisation de leurs travaux de recherche.
Les vidéos sont lisibles sur tablettes et téléphones et proposent des contenus rich media (double flux vidéo-diaporama, chapitrage).

Le catalogue de vidéos est consultable par différentes approches : thématiques, disciplines scientifiques, types de vidéo, mots-clés ou encore géolocalisation. Animé par Christian Dury, réalisateur audiovisuel à l’ISH, le portail 25images/shs met aussi régulièrement en avant certains objets ou thèmes de recherche en fonction de l’actualité scientifique, avec notamment des articles pour valoriser des activités de recherche se structurant autour d’une réalisation numérique.

Parmi les projets vidéo en ligne, certains sont le fruit de collaborations entre des chercheurs et/ou ingénieurs et le pôle Image Animée de l’ISH. En apportant un soutien technique dans tout ou partie des phases de la production audiovisuelle (écriture du scénario, réalisation, tournage, montage, diffusion), l’institut contribue plus largement à créer un espace de production et de réflexion autour de l’audiovisuel.

 

Exemples de projets vidéo :

 

>> Pour découvrir toutes les autres vidéos, rendez-vous sur le portail vidéo 25images/shs : 25images.ish-lyon.cnrs.fr (#25imagesSHS)

 

25images-shs, kezaco ?

Présentation de 25images-shs en infographie.

 

Chercheur et festival de films scientifiques

Dans bien des esprits, les mots « festival » et « film » évoquent le tapis rouge et le bruissement des festivals de cinéma. Moins médiatisés, le film scientifique et le film documentaire n’en ont pas moins eux aussi une place à part entière dans les festivals. Ils ont aussi leurs propres festivals, comme en témoignent le Festival du film de chercheur (Nancy), A nous de voir (Oullins) ou encore Parisciences (Paris).

Le festival est une manifestation périodique, souvent annuelle, qui présente une sélection d'œuvres filmiques choisies par un comité, et qui rassemble le temps de sa tenue les acteurs de la production-diffusion et le grand public. Les sélections des festivals, du plus connu au plus confidentiel, du plus généraliste ou plus spécialisé, embrassent toute la diversité de la production, qu’elle soit amateur ou professionnelle. Les formats présentés peuvent varier des classiques court/moyen/long métrages, à l’ultra-court, et maintenant au webdoc.

A plus d’un titre, le festival de film scientifique ou documentaire peut intéresser les chercheurs. Tout d’abord en tant que public, en leur faisant découvrir des œuvres touchant à leur thématique ou leur discipline, le festival donne à voir comment la recherche s'empare de l'image, et vice versa, comment l’image s’empare de la recherche. Par ailleurs, en tant que candidat, faire concourir son film est l’un des moyens de valoriser sa recherche, que ce soit par exemple au travers d'un clip pour présenter son doctorat ou d'un moyen/long métrage pour rendre compte d’un programme de recherche pluri-annuel. Mais toujours, le festival est un cadre privilégié pour mettre en relation les acteurs, un lieu riche de rencontres avec la société, au travers des débats, discussions, actions pédagogiques qui accompagnent les projections.

Ma thématique de recherche, mon film scientifique ? Quel festival pour moi. A l’ISH, le pôle Image Animée veille et vous conseille pour des films dans des disciplines comme la sociologie, l’ethnologie, l’archéologie, et des membres de laboratoires comme DDL, le CMW ou EVS-Crea. Par exemple, Ce saumon nommé désir : la fabrique incertaine de l'environnement (réalisé par le CMW et l'ISH), a été sélectionné au Festival du film de chercheur en 2012 (Nancy).

Quelques références :

Jean-Michel BRÈQUE, Matthieu CHÉREAU, Jean CHOLLET, Philippe DULAC, Christian MERLIN, Nicole QUENTIN-MAURER, Universalis, « FESTIVALS », Encyclopædia Universalis [en ligne]. Disponible sur < http://www.universalis-edu.com/encyclopedie/festivals/ > (consulté le 20 juillet 2015)

« CNC - sélection de festivals. ». Disponible sur : < http://www.cnc.fr/web/fr/selection-de-festivals > (consulté le 20 juillet 2015)

« VIDEADOC – Chercher un festival ». Disponible sur : < http://www.videadoc.com/ > (consulté le 20 juillet 2015)

« Festival International du Court Métrage à Clermont-Ferrand – Centre de documentation de la Jetée ». Disponible sur : < http://www.clermont-filmfest.com/index.php?m=55 > (consulté le 20 juillet 2015)

Réflexion autour des archives audiovisuelles

Depuis 2012, l’ISH collabore avec le Consortium ARcMC (Consortium Archives des Mondes contemporains). Ce Consortium a pour objet de soutenir et développer une démarche collaborative et collective. L'objectif est de réondre aux problèmes qui découlent de la nature même des archives et des problèmes posés par leur numérisation. Ce projet est initié par le Réseau national des MSHs avec une labellisation par la TGIR Huma-NumL’ISH coordonne notamment le projet CMRIAS (corpus des mondes ruraux par l’image animée et le son) de la thématique Monde Ruraux du Consortium.

L’ISH participe aussi au comité technique de ArcMC pour réfléchir sur les recommandations autour des archives numériques et notamment audiovisuelles. Pourquoi archiver des données de recherche ? Comment prendre en compte les archives vidéo des chercheurs ? Comment structurer et indexer des corpus audiovisuels ? Ce comité apporte une réflexion technique afin de répondre aux spécificités et aux difficultés rencontrées dans la pérennisation des données audiovisuelles.

Retour sur les avancées scientifiques et techniques du Consortium ARcMC autour des archives audiovisuelles de chercheurs.
----------

Sur cette réflexion, l’ISH a aussi organisé une journée autour des archives des chercheurs (novembre 2013).

Motion Design et video de présentation : le clip labo ISH

A l’occasion de la réalisation du clip labo de l’Institut des Sciences de l’Homme, l’équipe Image animée a utilisé une nouvelle technique graphique pour dynamiser la présentation de recherches en SHS.

Le choix de l'écriture est de présenter la structure avec des dessins simples. Avec l’aide d’un graphiste, un scénario est écrit et synchronisé avec une voixoff. L’animatic permet de tester le rythme du clip labo avec des premiers crobards qui constitueront l’essentiel du contenu image.

Réalisés sous Adobe Illustrator, les dessins sont animés avec le logiciel After Effects et intégrés dans le logiciel de montage Premiere. L’ISH a participé à la création graphique des éléments visuels.

Cette technique permet d’expliquer des concepts compliqués avec des dessins simples et quelques renforts d’images vidéo. La technique du motion design permet de créer un environnement graphique et de jouer avec l'identité visuelle de l’Institut en apportant une touche originale au message.
Voir le clip labo de l’ISH

L’ISH peut conseiller les chercheurs dans l’utilisation de ce type de techniques pour des produits audiovisuels dans le cadre de leurs recherches.

Image animée : filmer les SHS à Lyon

Depuis 2001, l’ISH a spécialisé une partie de ses savoir-faire dans l’image animée à travers la création du Pôle Image Animée (PIA). Il apporte un soutien technique dans toutes les phases de la production audiovisuelle :

  • écriture du scénario,
  • réalisation,
  • tournage,
  • montage,
  • diffusion (web et DVD).

Ainsi depuis 2001, l’ISH poursuit 4 objectifs :

  • produire et développer du contenu scientifique, sous la forme d’images animées, à destination du grand public et/ou d’utilisateurs spécialisés ;
  • créer des supports de communication audiovisuels (clips labos, etc.) ;
  • permettre la constitution et la valorisation des archives de chercheurs ;
  • diffuser les productions dans l’ensemble des filières (festival, événement) ;
  • assurer l’exploitation de l’image animée à travers les corpus vidéos, les documentaires et les bases de données indexées.
L’ensemble de la production audiovisuelle est accessible sur 25 images/shs.
Cette vidéothèque regroupe plus de 200 heures de vidéos organisées avec les  captations d’événements et avec les mises en ligne d’extraits ou de films scientifiques.

 

Pourquoi filmer en sciences humaines et sociales ?

Qu’il s’agisse d’écrire un documentaire, de filmer une manifestation, d’enregistrer un entretien ou de capter une expérience, l’objectif de mise en image amène les chercheurs et les réalisateurs à s'interroger autour de la question : « qu’est-ce que filmer en Sciences Humaines et Sociales ? ».

La vidéo occupe une place particulière au sein des Techniques de l'Information et de la Communication (TIC). Avec les mutations technologiques, l'image animée prend une place de premier choix dans le spectre multimédia.
Dans une perspective de construction des savoirs, l’image animée permet de rendre compte de façon explicite des résultats de recherche. Elle peut être utilisée brute dans le cadre de recherche expérimentale, pour faire réagir à un phénomène par exemple. Elle peut se construire sous forme de documentaire pour expliciter une théorie. Elle peut s’articuler avec du texte, de l’audio et des meta-données pour former une base de données.
Dans le cadre de la méthodologie, l’usage de l’image animée participe à la co-construction et à l’échange des savoirs.
Enfin, en ce qui concerne la diffusion des savoirs scientifiques, l’image animée permet de rencontrer des publics différents (du grand public au public scientifique).

 

A télécharger : 

 

Pages